Equipe Maîtrise de l'Energie Electrique

Présentation

Les domaines d'activité de l'équipe MEE s'appuient sur la modélisation de dispositifs du génie électrique en vue de leur dimensionnement ou de leur mise en oeuvre. A la fois fondamentaux et appliqués, ces thèmes de recherche sont abordés avec une approche système. Les applications de ces recherches sont principalement dans le domaine des énergies renouvelables (en partie marines) et du transport.

Le savoir-faire de l'équipe MEE peut être réparti sur deux thématiques :
  • le dimensionnement et la conception de systèmes énergétiques (principalement dans des applications de transport)
  • le pilotage et le pronostic de structures de conversion d'énergie (principalement dans le contexte des énergies durables).

Thèmes

Dimensionnement et optimisation de systèmes énergétiques :

Plusieurs travaux sur ce thème ont porté sur le dimensionnement optimal des ressources énergétiques de moyens de transport (terrestre, naval ou aéronautique), d'habitations ou de sites de production d'énergie, à l'aide d'un jeu de scénarii typiques ou d'une modélisation stochastique (par chaînes de Markov) du consommateur et du producteur d'énergie. Ils visent à proposer des solutions optimales en termes de disponibilité, de coût d'investissement, de coût de fonctionnement et/ou de durée de vie. Dans certains cas, ces solutions optimales sont obtenues à l'aide de modèles électriques, de modèles, thermiques et de modèles de vieillissement des éléments de la chaîne de conversion d'énergie étudiée.

Pilotage et pronostic de structures de conversion d'énergie :

Les travaux sur ce thème concernent :
  • La modélisation et la commande (avec et sans capteur mécanique) des convertisseurs électromécaniques et la réduction des oscillations de couple de machines synchrones à aimants permanents.
  • Dans le domaine des EMR, l'accent est mis sur la modélisation, l'optimisation et le pilotage de chaînes de conversion ou de parcs éoliens ou hydroliens à base de structures électrotechniques innovantes (machines synchrones à double saillance, à double entrefer ou machine multiphasée...). Les études vont de la ressource (vent, courants marins...) jusqu'à l'intégration au réseau (qualité de l'énergie) en passant notamment par des convertisseurs AC/DC robustes et tolérants aux défauts et des lois de commande et stratégies MPPT adaptées.
  • Les smart grids (en particulier le sockage d'énergie et l'habitat intelligent) ainsi que le diagnostic de machines électriques, de piles à combustibles et de supercondensateurs par des techniques d'identification hors ligne ou en ligne conçus à partir de modèles comportementaux proches des modèles physiques.