Banc d'essais machine rapide 15 kW, 20000 tr/min. Ce banc est composé de deux machines synchrones conçues au laboratoire : une machine classique à aimants et une MRV à pans coupés.




Banc multi-alternateurs multi-charges. L'objectif de ce banc est de reproduire le comportement d'un réseau électrique de puissance finie comme le réseau d'un Navire tout électrique ou un réseau ilôté. Il permet d'étudier différents phénomènes comme le couplage, découplage des alternateurs, les variations de charge, la désynchronisation des alternateurs, et de valider les stratégies  de commande et la robustesse des contrôleurs.



Bancs d'essais à base de machine synchrone pentaphasée (application hydrolienne). Ce banc a servi pour valider les stratégies  de commande d'une chaîne production d'énergie électrique tolérante aux défauts à base d'un générateur synchrone à aimants permanents pentaphasé et à fem non sinusoïdale.  Le générateur est connecté au bus continu à travers un convertisseur AC-DC pentaphasé de type redresseur à MLI à IGBT ou un redresseur VIENNA. Suivant le mode de fonctionnement normal ou dégradé les lois de commande permettent de générer les profils des courants de référence du générateur  maximisant le couple et minimisant ses ondulations. L'asservissement des courants est fait en analogique grâce au Modulateur Régulateur de Courant développé au laboratoire (brevet).



Banc d'essais à base de machine lente DSPMG (machine synchrone à aimants permanents doublement saillante 2kW-50tr.min-1) : application hydrolienne.  Ce banc, développé dans le cadre du projet Hydrol 44, met en œuvre une machine basse vitesse de rotation à couplage dentaire excitée au stator par des aimants permanents. Il permettra de valider le principe de fonctionnement puis d'implémenter les algorithmes de commande ad hoc.


Banc d'essai à base de GSAP (génératrice synchrone à aimants permanents de 500 W) : application éolienne. Ce banc a été développé pour tester des algorithmes de commande vectorielle d'une génératrice synchrone à aimants permanents et de MPPT. Il est constitué d'un moteur à courant continu 250 W émulant une turbine éolienne, d'une génératrice synchrone à aimants permanents 400 W et d'une carte de puissance commandé par un processeur ARM 32 bits 80 MHz.